• Jérôme Mange

[Orientations Budgétaires 2021]


En fonctionnement, est inscrite pour 2021 la somme de 13,2 millions d’€ de dépenses courantes.

En investissement, est inscrite la somme de 7,6 millions d’€ de dépenses d’investissement.

Nous avons du mal à appréhender les axes forts de la politique de la majorité municipale pour 2021, noyés dans ces chiffres globaux.


👉 Quelles sont les ambitions détaillées de la majorité sur les solidarités, sur l’engagement auprès des associations qui vont encore jouer les variables d’ajustement puisque l’enveloppe budgétaire dédiée à la vie associative en 2021 est gelée (2019 : montant de 218 275 € - 2020 : montant de 200 762 € - 2021 : idem) ?


👉 A travers la Loi de transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015, la collectivité a des obligations en termes de qualité et de performance énergétique des bâtiments, comment cela se traduit-il sur les futures dépenses de fluide ?


👉 Quelles sont les économies attendues sur les dépenses globales de fonctionnement ?

Par habitant, cela représentait la somme de 1192 € en 2019, au-dessus de la médiane des communes de la même taille qui est de 1110 €.

L’Argus de Contribuables associés est sorti le 10 mars 2021 : il donne à la ville de Lescar la note de 7/20 et la positionne à la première place des communes les plus dépensières du département en 2019 dans la catégorie des villes de 10 000 à 20 000 habitants.


👉 Quelle est la politique de recrutement de la Ville de Lescar ?

Est annoncée une progression de 380 000 € de dépenses de personnel en 2021 avec le recrutement de 7 postes supplémentaires alors que la tendance, à la baisse depuis 2014, allait dans le bon sens.

Nous rappelons que la population lescarienne diminue depuis 2011 passant de 10 030 habitants à 9 735 selon les derniers chiffres de l’INSEE. Il serait donc logique que le service public municipal s’adapte à cette évolution.

On repasserait au-dessus des 211 Equivalents Temps Pleins en 2021 alors que les charges de personnel de la commune sont supérieures de 16% par rapport à la moyenne de la strate.

Au regard de ces éléments, les embauches d'un Directeur de Cabinet et d'une secrétaire particulière auprès de Mme la Maire étaient elles, par exemple, vraiment nécessaires au bon fonctionnement de la Mairie de Lescar ?

La majorité municipale fait le choix de développer l’externalisation de certains services publics au secteur privé, comme le nettoyage des locaux municipaux, mais cela n'impacte pas le nombre d'ETP total. Par contre, cela impacte les charges courantes de la collectivité.


👉 A quand la recherche d'efficience, d’efficacité, à quand l’adaptabilité du service public municipal, à quand une refondation des services publics municipaux en impliquant l’ensemble des agents communaux dont nous connaissons leur sens du service public, leur dévouement et leur rigueur ?

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout