• JĂ©rĂŽme Mange

[Orientations Budgétaires 2021]


👉 Les associations

Mr l'Adjoint aux Finances a indiqué que le niveau des subventions aux associations était identique en 2019 et 2020.

âžĄïž Notre rĂ©ponse : c’est faux. 218 275 € ont Ă©tĂ© votĂ© en 2019 et 200 762 € en 2020 (cf. dĂ©libĂ©rations ad hoc).

A mon affirmation que la candidate Valérie Revel avait annoncée pendant la campagne des élections municipales qu'elle augmenterait l'enveloppe dédiée aux associations à hauteur de 238 000 euros si elle était élue, Mme la Maire a répondu que c'était faux.

âžĄïž Notre rĂ©ponse : nous confirmons notre affirmation (cf. article de La RĂ©publique des PyrĂ©nĂ©es du 10 mars 2020).


👉 Le personnel municipal

Mr l'Adjoint aux Finances nous a demandé comment nous nous y prendrions pour stabiliser les effectifs municipaux à 205 Equivalents Temps Pleins (effectifs 2020).

Mme la Maire a affirmé que dans notre projet municipal, il était envisagé de recruter « plein de policiers municipaux ».

âžĄïž Notre rĂ©ponse : c’est faux, elle confond notre programme avec celui de Mr Lavigne qui souhaitait monter les effectifs de la police municipale de 4 Ă  7 agents. Nous proposions pour notre part de crĂ©er 6 postes d’Agents de Surveillance de la Voie Publique en interne, en renfort des 4 policiers municipaux dont les postes sont ouverts.

Comme indiquĂ© dans notre projet pour Lescar, nous proposons d’organiser un Forum du service public municipal au cours duquel les agents pourraient exprimer leurs attentes en matiĂšre dĂ©volution des services publics municipaux auxquels ils concourent. L’objectif est de mettre en place une politique RH afin d’établir un Ă©quilibre « gagnant-gagnant » qui garantirait la modernisation du service public et l’amĂ©lioration des conditions de travail des agents.

Mme la Maire a affirmé que nous voulions licencier des agents.

âžĄïž Notre rĂ©ponse : c’est faux, il y avait 205 ETP fin 2020, nous proposons de rĂ©organiser le service public municipal pour garder ce niveau d’effectif jusqu’en 2026.

Embaucher derniÚrement un directeur de cabinet et une secrétaire particuliÚre en externe, était-ce bien raisonnable ?


👉 La Charcuterie

A notre observation relative au budget surdimensionnĂ© pour la crĂ©ation d’un pĂŽle socio-culturel sur le site de La Charcuterie (2,5 M€), Mme la Maire a rĂ©pondu que nous avions « un mauvais » architecte puisque nous avions envisagĂ© un projet de rĂ©habilitation Ă  1 M€.

âžĄïž Notre rĂ©ponse : ce n’est tout simplement pas le mĂȘme projet !

Notre projet consistait Ă  crĂ©er un espace multiculturel de 140 places avec des boutiques temporaires et un point de restauration Ă  l’Estanquet ouverts les soirs de spectacle. Nous souhaitions faire de l’Estanquet un vĂ©ritable lieu d’échanges avec des cafĂ©s thĂ©matiques et crĂ©er des locaux associatifs Ă  l’étage. Quant Ă  la compĂ©tence de notre architecte, elle est reconnue par tous.

La majoritĂ© municipale envisage de crĂ©er un centre socioculturel en agrandissant le bĂątiment sur l’arriĂšre du site. 2 observations :

1 - Avec un budget de 2,5 M€, et en se basant sur des projets rĂ©alisĂ©s dans d’autres communes, on peut construire un bĂątiment neuf de 1500 mÂČ comprenant une salle de reprĂ©sentation de 500 mÂČ avec grande scĂšne Ă©quipĂ©e, une tribune rĂ©tractable de 260 places, une salle multivalente de 300 mÂČ, 200 mÂČ de bureaux ou d’espace d’activitĂ©s, et 500 mÂČ d’accueil, de loges, de toilettes, de locaux techniques et administratifs. Le tout avec performance thermique et dĂ©marche environnementale incluant une toiture vĂ©gĂ©talisĂ©e, une gestion des eaux pluviales et des panneaux photovoltaĂŻques.

2 - En associant la culture et le social dans un mĂȘme projet, on multiplie le nombre d’utilisateurs. Quid des places de parking ? Quid de l'ESCALE dĂ©sormais ?


👉 Le projet immobilier « Lacaussade »

165 logements sont envisagĂ©s sur le site dans le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.

Nous avons évoqué la nécessité de préserver la qualité des programmes immobiliers à Lescar.

Mme la Maire a Ă©voquĂ© la crĂ©ation d’un Ă©coquartier et d’un rĂ©sidence autonomie.

âžĄïž Nous en avons pris bonne note.


👉 Le projet de terrain synthĂ©tique

Nous avons regrettĂ© ce projet d’investissement de 500 000 € qui pourrait ĂȘtre compensĂ© par une utilisation partagĂ©e du terrain d’honneur de rugby.

âžĄïž La rĂ©ponse de Mr l’Adjoint aux Finances et Ă  la Vie associative ne nous a pas convaincu.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout