• JĂ©rĂ´me Mange

[Orientations Budgétaires 2021]


👉 Les associations

Mr l'Adjoint aux Finances a indiqué que le niveau des subventions aux associations était identique en 2019 et 2020.

➡️ Notre réponse : c’est faux. 218 275 € ont été voté en 2019 et 200 762 € en 2020 (cf. délibérations ad hoc).

A mon affirmation que la candidate Valérie Revel avait annoncée pendant la campagne des élections municipales qu'elle augmenterait l'enveloppe dédiée aux associations à hauteur de 238 000 euros si elle était élue, Mme la Maire a répondu que c'était faux.

➡️ Notre réponse : nous confirmons notre affirmation (cf. article de La République des Pyrénées du 10 mars 2020).


👉 Le personnel municipal

Mr l'Adjoint aux Finances nous a demandé comment nous nous y prendrions pour stabiliser les effectifs municipaux à 205 Equivalents Temps Pleins (effectifs 2020).

Mme la Maire a affirmé que dans notre projet municipal, il était envisagé de recruter « plein de policiers municipaux ».

➡️ Notre réponse : c’est faux, elle confond notre programme avec celui de Mr Lavigne qui souhaitait monter les effectifs de la police municipale de 4 à 7 agents. Nous proposions pour notre part de créer 6 postes d’Agents de Surveillance de la Voie Publique en interne, en renfort des 4 policiers municipaux dont les postes sont ouverts.

Comme indiqué dans notre projet pour Lescar, nous proposons d’organiser un Forum du service public municipal au cours duquel les agents pourraient exprimer leurs attentes en matière dévolution des services publics municipaux auxquels ils concourent. L’objectif est de mettre en place une politique RH afin d’établir un équilibre « gagnant-gagnant » qui garantirait la modernisation du service public et l’amélioration des conditions de travail des agents.

Mme la Maire a affirmé que nous voulions licencier des agents.

➡️ Notre réponse : c’est faux, il y avait 205 ETP fin 2020, nous proposons de réorganiser le service public municipal pour garder ce niveau d’effectif jusqu’en 2026.

Embaucher dernièrement un directeur de cabinet et une secrétaire particulière en externe, était-ce bien raisonnable ?


👉 La Charcuterie

A notre observation relative au budget surdimensionné pour la création d’un pôle socio-culturel sur le site de La Charcuterie (2,5 M€), Mme la Maire a répondu que nous avions « un mauvais » architecte puisque nous avions envisagé un projet de réhabilitation à 1 M€.

➡️ Notre réponse : ce n’est tout simplement pas le même projet !

Notre projet consistait à créer un espace multiculturel de 140 places avec des boutiques temporaires et un point de restauration à l’Estanquet ouverts les soirs de spectacle. Nous souhaitions faire de l’Estanquet un véritable lieu d’échanges avec des cafés thématiques et créer des locaux associatifs à l’étage. Quant à la compétence de notre architecte, elle est reconnue par tous.

La majorité municipale envisage de créer un centre socioculturel en agrandissant le bâtiment sur l’arrière du site. 2 observations :

1 - Avec un budget de 2,5 M€, et en se basant sur des projets réalisés dans d’autres communes, on peut construire un bâtiment neuf de 1500 m² comprenant une salle de représentation de 500 m² avec grande scène équipée, une tribune rétractable de 260 places, une salle multivalente de 300 m², 200 m² de bureaux ou d’espace d’activités, et 500 m² d’accueil, de loges, de toilettes, de locaux techniques et administratifs. Le tout avec performance thermique et démarche environnementale incluant une toiture végétalisée, une gestion des eaux pluviales et des panneaux photovoltaïques.

2 - En associant la culture et le social dans un même projet, on multiplie le nombre d’utilisateurs. Quid des places de parking ? Quid de l'ESCALE désormais ?


👉 Le projet immobilier « Lacaussade »

165 logements sont envisagés sur le site dans le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.

Nous avons évoqué la nécessité de préserver la qualité des programmes immobiliers à Lescar.

Mme la Maire a évoqué la création d’un écoquartier et d’un résidence autonomie.

➡️ Nous en avons pris bonne note.


👉 Le projet de terrain synthétique

Nous avons regretté ce projet d’investissement de 500 000 € qui pourrait être compensé par une utilisation partagée du terrain d’honneur de rugby.

➡️ La réponse de Mr l’Adjoint aux Finances et à la Vie associative ne nous a pas convaincu.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout