top of page
  • Jérôme Mange

Notre tribune #20 dans le magazine municipal



VERS L'ASPHYXIE DE LESCAR ?


Une écluse routière a été positionnée à la rue Ste-Catherine afin de limiter la circulation (une autre est envisagée sur l’av. de l’Ousse).


Si l’expérimentation vise à dissuader les automobilistes non lescariens de traverser Lescar, il n’en demeure pas moins que les Lescariens sont aussi impactés par la mesure dans leur quotidien.


Beaucoup d’entre vous nous ont fait part de leur inquiétude quant à la dangerosité du dispositif.


La réduction des nuisances générées par le trafic routier traversant la ville est bien un enjeu local. Mais il n’est pas le seul.


Prenons l’exemple de l’avenue de Tarbes : 5 000 véhicules prennent cet axe chaque jour dont* 956 autos, 15 bus et 15 vélos entre 7h20 et 9h, avec des situations dangereuses liées à des ralentissements de la circulation (*constat d'huissier 2019).


On peut donc se demander si les programmes immobiliers collectifs en cours ou en projet dans le secteur ne vont pas empirer les choses.


Avec l’accélération de l’urbanisation dans de multiples quartiers de Lescar, le nombre de véhicules internes va nettement augmenter à très court terme alors que les routes ne sont pas préparées à cela.


Le document d'urbanisme « ouvre les vannes » pour que Lescar atteigne 13 000 habitants.


Au-delà de l’impact écologique lié à l'artificialisation des sols, vu les contraintes de circulation dans le cœur de ville, quel sera l'effet sur notre qualité de vie dont la tendance est déjà à la baisse ?


Jérôme MANGE, Pascale CLAVERIE, Fabrice JOUANDET


Tél. 06 52 35 24 55


lescarenpleincoeur@yahoo.com


www.lescarenpleincoeur.fr

4 vues0 commentaire
bottom of page