• Jérôme Mange

Notre tribune #7 dans le magazine municipal



LES CITOYENS ONT-ILS DE BONNES RAISONS DE NE PAS VOTER ?


Après celui des municipales, le naufrage démocratique national aux élections territoriales a été tristement confirmé. A Lescar, 6 électeurs sur 10 n'ont pas voté.


Souvent décrit comme résultant d'un désintérêt des électeurs, ce vaste mouvement prend en réalité racine dans des causes politiques plus profondes. Il traduit l’aggravation d’une rupture de plus en plus consommée entre la classe politique et les citoyens, en particulier les plus jeunes, qui constituent le segment de l’électorat le plus hostile au vote : 84% des -24 ans n’ont pas voté en juin dernier.


Nous pensons que la défiance à l’égard du politique trouve notamment sa source dans les promesses non tenues. Si nous revenons à Lescar, dans un article de la République des Pyrénées du 10/03/2020, la candidate V. Revel présentait un projet à 18M d’€ (qui est passé à 24 M d’€ une fois élue avec de nouveaux investissements comme par ex. la création d’un 2ème terrain de sport synthétique d’un coût de 500 000 €) financé sans augmentation des impôts. Elle annonçait aussi un budget de 238 000 €/an pour les associations. Quelques jours avant le 2ème tour du scrutin marqué par la Covid-19, elle confirmait qu’elle quitterait ses responsabilités professionnelles pour se consacrer pleinement à la gestion de la ville.


14 mois plus tard, ces 3 promesses ont disparu.


Oui, nous pensons que la réponse doit venir, d’abord et surtout, des élus.


Bonne rentrée à tous !


Contact : 06 52 35 24 55.

11 vues0 commentaire