• Jérôme Mange

[C'est l'heure de payer]



En octobre, il fallait payer la taxe foncière et en novembre ce sera au tour de la taxe d’habitation.


En 2022, les taux communaux n'ont pas changé… mais souvenons-nous que la majorité municipale a augmenté la taxe foncière de 9,34% en 2021...tout en ayant promis le contraire lors des élections municipales de 2020. Pour justifier son choix, la majorité avait avancé la crise sanitaire mais l’argument ne tient pas.


Alors, quel est l’impact sur les Lescariens ? Prenons l’exemple d’une personne âgée propriétaire d’une maison de 74 m² : cette hausse, associée à celle de l’agglomération et à l’augmentation des bases fiscales, représente pour ce cas précis une augmentation de la taxe foncière de 20% depuis 2020 et de 36% depuis 2014. Souvenons-nous de la 1ère augmentation des impôts locaux en 2018 à laquelle appartenait la Maire actuelle (et son Adjoint aux Finances).


Rappelons ensuite que l’on n’est pas forcément riche quand on est propriétaire !


La vérité, c’est que la dernière hausse a été décidée par la majorité pour lui permettre de boucler son programme en complément des emprunts à venir.


Avec des projets qui n’ont même pas été mis au vote des Lescariens lors des élections municipales 2020 comme la construction d’un 2ème terrain de sport synthétique dont le coût est, en outre, passé de 500 000 € à 900 000 € entre 2021 et 2022 !


Quand on sait que la facture énergétique de la commune va nettement augmenter même si l’Etat devrait amortir le choc (sans parler du coût des matières premières pour les projets de construction à venir), quelle sera la marge de manœuvre de la majorité ?


Adapter le projet municipal à la crise ?


Endetter la commune par l'emprunt en faisant payer ainsi la charge sur les générations futures ?


Augmenter de nouveau les impôts en faisant payer ainsi la charge sur les habitants actuels ?


L'avenir nous le dira.

2 vues0 commentaire