top of page
  • Photo du rĂ©dacteurJĂ©rĂŽme Mange

[Conseil Municipal #20] - Nos principales prises de position

Mercredi 29 mars 2023 - 20h30 - 📍 Hîtel de Ville.

👉 Rapport n°1 : vote des taux d'imposition 2023.


Nous avons votĂ© CONTRE. Pourquoi ? Parce que la municipalitĂ© a augmentĂ© les taux d’imposition en 2021, Ă  l’encontre de sa promesse de campagne et dans un contexte financier qui ne le justifiait pas. Mme la Maire parle d’un vote incohĂ©rent. Nous avons au contraire expliquĂ© que notre position Ă©tait tout Ă  fait cohĂ©rente au regard de cet engagement non tenu.


👉Rapport n°6 : attribution de subventions aux associations pour l'annĂ©e 2023.


Nous nous sommes ABSTENUS en expliquant que nous ne voulions pas voter CONTRE les associations, bien que l’attribution des subventions aux associations soit rattachĂ©e au Budget primitif que nous avons rejetĂ© (cf. Rapport n°4). Mme la Maire et l’Adjoint aux Finances parlent d’un vote incohĂ©rent. Nous avons au contraire expliquĂ© que notre position Ă©tait cohĂ©rente afin de soutenir le monde associatif qui, rappelons-le, se partage une enveloppe de subvention gelĂ©e depuis 7 ans



👉Rapport n°4 : vote du Budget primitif 2023.


Notre intervention :

« Sur ce budget primitif 2023, nous pouvons dire que la ville de Lescar a une dette comparativement moins lourde et des marges de manƓuvre financiĂšres supĂ©rieures Ă  la moyenne des communes comparables qui lui permet d’investir Ă  un bon rythme.

Le choix de la majoritĂ© municipale d’augmenter les impĂŽts locaux en 2021, contrairement Ă  la promesse de campagne, en est l’une des explications.

Cependant, dans un contexte constant de hausse de nos charges et plus particuliĂšrement de nos charges Ă  caractĂšre gĂ©nĂ©ral (+20 % de BP Ă  BP et + 36 % projetĂ©s/CA 2021), dans un contexte d’incertitude pour l’avenir notamment sur les prix de l’énergie, dans un contexte de rĂ©chauffement climatique, ce sont certains de vos choix d’investissements neufs qui nous questionnent dans ce budget primitif 2023.

Nous prenons pour exemple la rĂ©alisation d’un 2Ăšme terrain de sport synthĂ©tique sur la commune. Oui, c’est un vrai sujet !

D’abord, il ne nous semble pas que ce projet faisait partie de votre projet municipal. Son coĂ»t actuel d’1M€ HT (projetĂ© Ă  1,3 M€) mĂ©ritait peut-ĂȘtre que les Lescariens en soient informĂ©s lors de l’élection municipale de 2020.

Ensuite, le coĂ»t a quasiment triplĂ© depuis 2021. Nous avons bien compris que la hausse rĂ©sulte principalement de sa localisation qui a Ă©voluĂ©e par rapport au projet initial puisque l’amĂ©nagement se fera sur le terrain d’honneur du club de rugby qui en profitera conjointement avec le club de football.

Nous sommes conscients que le club de football, qui est en plein dĂ©veloppement, manque de place ce qui n’est pas forcĂ©ment le cas du club de rugby qui Ă©volue sur trois sites, Ă  Lescar, Ă  BillĂšre et Ă  l’ASPTT BillĂšre et dont les cadets et les juniors sont associĂ©s avec Monein et s’entrainent donc aussi Ă  Monein.

Peut-ĂȘtre qu’il aurait Ă©tĂ© plus raisonnable, dans le contexte contraint que je viens d’évoquer, d’abandonner le projet initial et d’envisager un projet moins couteux. Par exemple en rĂ©novant le gazon naturel du terrain d’honneur du club de rugby, en le mutualisant entre les deux associations, en amĂ©nageant le terrain de sport du gymnase Paul-Fort et en amĂ©liorant les Ă©quipements de la plaine des sports du LaoĂŒ, les deux sites pour la pratique exclusive du football. La facture aurait Ă©tĂ© divisĂ©e par 4. En outre, la durĂ©e de vie d’un terrain synthĂ©tique est de 15 ans, contre 50 ans pour un terrain engazonnĂ©, et le coĂ»t de rĂ©habilitation est de 400 000 €. La pelouse naturelle nous semblait ĂȘtre le choix le plus pĂ©renne, Ă  condition qu’elle soit bien entretenue, avec une tonte robotique par exemple.

Que les choses soient claires : nous ne sommes pas contre le dĂ©veloppement des clubs de football et de rugby. Bien au contraire, ils font un formidable travail auprĂšs des jeunes mais nous nous positionnons en responsabilitĂ©. Nous pensons que l’on peut les aider autrement, que cela soit sur la rĂ©novation des vestiaires ou la construction d’un club house digne de ce nom.

La politique est une affaire de choix :

1 300 000 €, c’est 3 000 mÂČ de panneaux photovoltaĂŻques pouvant ĂȘtre dĂ©ployĂ© sur les bĂątiments publics ;

1 300 000 €, c’est 4 projets gĂ©othermiques (chauffage-rafraĂźchissement et de production d’eau chaude sanitaire) pouvant remplacer les systĂšmes Ă©nergĂ©tiques de 4 sites municipaux.

Nous le disons depuis 2020.

Nous pensons que la prioritĂ©, c’est la rĂ©habilitation durable des Ă©quipements publics municipaux, la maĂźtrise des charges de fonctionnement et l’optimisation des Ressources Humaines de la collectivitĂ©, une stratĂ©gie qui nous permettra de maintenir un niveau d’imposition plus faible que la moyenne de la strate.

Nous voterons donc CONTRE le budget primitif 2023. »


Analyse chiffrée du budget 2023 :


1 - Points positifs :

Produits : PrĂ©visions 2023 = 1 641 €/habitant.

2021 = 1467 €/habitant – Moyenne de la strate = 1 357 €/habitant.

DĂ©penses d’équipement : PrĂ©visions 2023 : 773 €/habitant.

2021 = 411 €/habitant – Moyenne de la strate = 324 €/habitant.

AnnuitĂ© de la dette : 2021 = 64 €/habitant – Moyenne de la strate = 106 €/habitant.

Potentiel financier : 1 674 €/habitant – Moyenne de la strate = 1 152 €/habitant.


2 - Points de vigilance :

Explosion des dĂ©penses d’énergie : PrĂ©visions 2023 = 800 000 €. 2021 = 400 000 € - 2022 = 600 000 €

Charge de personnel : PrĂ©visions 2023 = 850 €/habitants.

2021 = 776 €/habitants – Moyenne de la strate = 674 €/habitants.

Achats et charges externes : PrĂ©visions 2023 = 412 €/habitants.

2021 = 305 €/habitants – Moyenne de la strate = 265 €/habitants.

Total des charges : PrĂ©visions 2023 : 1 457 €/habitants.

2021 = 1 311 €/habitants – Moyenne de la strate = 1 213 €/habitants.


👉 Au fil des dossiers :


- Rapport n°9 relatif Ă  la contribution communale aux dĂ©penses de fonctionnement des Ă©coles privĂ©es sous contrat d'association avec l'Etat pour l'annĂ©e scolaire 2022-2023 : nous avons regrettĂ© que les subventions attribuĂ©es Ă  l’école Notre-Dame et Ă  la Calandreta ne soient pas plus Ă©levĂ©es et en phase avec l’inflation que nous subissons tous. Nous avons votĂ© CONTRE.


- Rapport n°10 relatif Ă  la signature d'un avenant au PEdT suite Ă  la modification de l'organisation du temps scolaire (OTS) Ă  compter de la rentrĂ©e 2023-2024 : nous avons abordĂ©, Ă  l’occasion de cette dĂ©libĂ©ration, les problĂ©matiques de circulation dans la rue BiĂ©-Grande et dans la rue du TĂ a lors des entrĂ©es et des sorties de l’école Paul-Fort et du collĂšge Simin-Palay. En outre, nous avons fait remonter le mĂ©contentement des Lescariens concernant les Ă©cluses, notamment celle de l’avenue Sainte-Catherine. Mme la Maire a rĂ©pondu que les Lescariens manquaient peut-ĂȘtre de patience



👉 La fin du Conseil ne mĂ©rite pas d’ĂȘtre abordĂ©e. Face au mĂ©pris de certains, nous avons rĂ©pondu que leur attitude n’était pas au niveau des attentes des Lescariens.


⏱ Fin du Conseil Municipal Ă  23h20.

22 vues0 commentaire
bottom of page