• J√©r√īme Mange

[Conseil Municipal #3] - Nos principales prises de position



ūüĎČ D√©bat d'Orientations Budg√©taires et Vote du Budget Primitif 2020

Le Débat d’Orientations Budgétaires est un moment important pour une commune, d'autant plus quand il intervient en début du mandat

Il participe en effet √† l'information des √©lus mais joue aussi un r√īle important dans la transparence en direction des habitants

Il donne un aperçu du cap qui sera tracé par la majorité municipale sur les 6 ans à venir en lien avec le projet sur lequel elle a été élue

Avec le vote du budget, c'est un élément structurant du Conseil Municipal

COMPARAISON DE QUELQUES DONN√ČES FINANCI√ąRES DE LA COLLECTIVIT√Č ENTRE 2008 ET 2019/2020 (M√äME NOMBRE D'HABITANTS, P√ČRIODE DE L'ANCIENNE MAJORIT√Č MUNICIPALE)

Produits :

Imp√īts locaux (contribution directe)

2008 = recette de 3 274 000 ‚ā¨

2019 = recette de 5 464 000 ‚ā¨

Diff : + 2 190 000 ‚ā¨ (variation de 67 %)

Charges :

Personnel :

2008 = charge de 7 009 000 ‚ā¨ (pr√®s de 240 √Čquivalents Temps Plein)

2019 = charge de 8 398 000 ‚ā¨ (212 ETP) / 2020 = 8 429 000 ‚ā¨ / 207 ETP

Diff : + 1 420 000‚ā¨ et moins 33 EPT (Variation des charges en personnel +20,26 %)

Personnel = 68 % du total des charges de la collectivit√© en 2018 (moyenne nationale sur des villes identiques √† la n√ītre = 59 %)

Rappel = personnel = 62,5% du total des charges en 2008

Nous notons en parall√®le une progression de 92% sur le poste "Frais de nettoyage des locaux" : 86 K‚ā¨ en 2019, 165 K‚ā¨ en 2020.

Et une augmentation de 42 % sur le poste "Achats de prestations services" : 236 K‚ā¨ en 2019, 412 K‚ā¨ en 2020

‚ܙԳŹ Premi√®re question pos√©e √† Mme la Maire : L‚Äôintervention du secteur priv√© dans les missions de service public semble un choix qui se confirme et qui se d√©veloppe. Allez-vous la poursuivre tout au long du mandat ?

Réponse : Oui

Charges à caractère général (fournitures, prestations de services, consommations d’eau et d’électricité, fêtes et cérémonies…) :

2008 = 2 293 000 ‚ā¨

2019 = 2 850 000 ‚ā¨ / 2020 = 3 008 000 ‚ā¨

Diff : + 715 000 ‚ā¨ (Variation de +25 %)

‚ܙԳŹ Quid du plan de r√©duction des charges √† caract√®re g√©n√©ral pr√©sent√© en 2015 ? - Pas de r√©ponse

Charges exceptionnelles

‚ܙԳŹ Part des op√©rations d‚Äôaide de coop√©ration internationale en Palestine et en Tunisie dans les 256 K‚ā¨ d‚Äôaugmentation ? Quelles aides ext√©rieures ? - R√©ponse impr√©cise

Subventions aux associations

218 000 ‚ā¨ attribu√©s en 2019

200 000 ‚ā¨ en 2020 (238 000 ‚ā¨ annonc√©s dans le projet de Mme Revel)

= Baisse de 8,26 %

Rappel : 347 000 ‚ā¨ attribu√©s en 2013 et 570 000 ‚ā¨ en 2007 donc -65% en 13 ans.

‚ܙԳŹ Allez-vous poursuivre la baisse de l‚Äôenveloppe d√©di√©e aux associations dans les prochains budgets ? - Pas de r√©ponse

Budget participatif

‚ܙԳŹ 50 000 ‚ā¨ annonc√©s dans le projet de Mme Revel avec mise en place d√®s la premi√®re ann√©e. Qu'en est-il ?

Réponse : action repoussée à plus tard à cause du COVID

Exc√©dent Brut De Fonctionnement ūüėä d√©penses moins recettes = marges de manŇďuvre):

2008 : 3 696 000 ‚ā¨

2019 : 2 537 000 ‚ā¨

Il y a en fait deux strat√©gies pour les recettes d'une commune sans augmenter les imp√īts et par l‚Äôoccasion l‚ÄôEBF :

1 - Augmenter les tarifs des activités et des services municipaux avec le risque de peser sur le budget des ménages.

2 - Vendre ou louer des b√Ętiments et terrains communaux pour faire rentrer de l'argent dans les caisses

‚ܙԳŹ Sur le sujet du patrimoine communal, quelle est la strat√©gie de la collectivit√© ? Pas de r√©ponse

Autofinancement (capacité à financer les investissements sans recourir à l'emprunt)

CAF =

3 298 000 ‚ā¨ en 2008

2 347 000 ‚ā¨ en 2018

1 790 000 ‚ā¨ en 2019

679 000 ‚ā¨ envisag√©s en 2020

Investissement

5 382 000 ‚ā¨ en 2007

4 934 000 ‚ā¨ en 2008

5 997 000 ‚ā¨ en 2018

3 967 000‚ā¨ en 2019

4 640 000 ‚ā¨ en 2020 (dont 1 746 000 ‚ā¨ de Reste A R√©aliser)

Investissements prévus en 2020 :

Terrains nus = 269 000 ‚ā¨

Am√©nagement de rues : 520 000 ‚ā¨

Travaux b√Ętiments : 481 000 ‚ā¨

Travaux de voirie : 478 000 ‚ā¨

Aménagement de la Cité historique

Terrain sportif : 55 000 ‚ā¨

500 000 ‚ā¨ de nouveaux cr√©dits et 300 000 ‚ā¨ de Reste √† r√©aliser 2019 qui sont non fl√©ch√©s

Projet de la majorité municipale :

Questions posées :

‚ܙԳŹ R√©habilitation de l'Avenue Touzanne : quand ?

‚ܙԳŹ Construction d'un Club house et de vestiaires pour le club foot : quand ?

‚ܙԳŹ R√©habilitation des cours de tennis : quand ?

‚ܙԳŹ R√©novation de l‚ÄôEstanquet et de La Charcuterie : quand ?

‚ܙԳŹ R√©habilitation de la halle du Lescourre et de l‚Äôescalier de l‚Äô√©v√™ch√© : quand ?

‚ܙԳŹ Avez vous une feuille de route sur ces engagements ?

Réponse : la campagne est terminée. Ces questions n'ont pas lieu d'être

Dette

Encours de la dette en ‚ā¨ / habitant :

1395 ‚ā¨ en 2008 (expliqu√© par une p√©riode d‚Äôinvestissements importants avec une CAF et un EBF solides et des imp√īts ma√ģtris√©s avec des taux tr√®s bas qui ont √©t√© un h√©ritage b√©n√©fique sur les 2 derniers mandats et qui le sont toujours !)

Investissements d’avant 2008, avant l'arrivée de M. Laine aux commandes de la commune :

Social/Scolaire : cr√®che Mainad√®re, Halte-garderie de Plaisance, Maison de retraite, foyer Anna Bordenave, Logements sociaux Esquirette, Galets‚Ķ) ; Office de Tourisme et les logements HLM, √©cole du Lao√ľ

Urbanisme/éco : contournement routier de Lescar, les zones commerciales des 3 ponts, aménagement du Lac des Carolins, Centre d’affaires du Lescourre, facilitation de l’implantation de Quartier Libre

Sport : complexe VH, complexe Désiré Garrain avec le complexe de pelote basque, terrains de sport Désiré Garrain, le complexe de Tir à l’arc, le complexe de tennis, la création de la salle de tennis de table

Culture Loisirs : bibliothèque, Centre animation rencontres, le centre aéré, école de musique, école de danse, école de cirque

√Čquipements/Patrimoine : Tr√©sorerie, Gendarmerie, cuisine centrale, r√©novation de la cath√©drale, r√©novation de l‚Äôorgue, le CTM

Encours 699 ‚ā¨/habitant en 2014 (forte diminution mais investissements moins importants en nombre et en volume)

837 ‚ā¨/habitant en 2019 (l'encours repart √† la hausse avec deux pr√™ts de 2 millions chacun sign√©s en 2018 et 2019).

POUR CONCLURE :

Questions posées à Mme la Maire :

‚ܙԳŹ Quelle est votre vision de Lescar pour les 10 prochaines ann√©es ?

‚ܙԳŹ Comment allez-vous d√©cliner concr√®tement votre projet ?

‚ܙԳŹ Comment envisagez-vous le r√īle de notre commune au sein du territoire intercommunal ?

‚ܙԳŹ Allez vous proposer des transferts de services ou d‚Äô√©quipements √† l‚Äôagglom√©ration ?

‚ܙԳŹ Envisagez-vous de mutualiser des actions avec d‚Äôautres communes de l‚Äôagglom√©ration ?

Réponse : ce n'est pas l'objet du débat

LA POSITION EXPRIM√ČE PAR NOTRE GROUPE :

Les questions posées sont légitimes C'est un débat donc une confrontation d'idées et de positions sur des orientations budgétaires et sur une direction impulsée sur les 6 ans à venir par une équipe municipale qui a été élue sur un projet

Gouverner, c'est faire des choix

Mais en prenant garde de ne pas tomber dans l'austérité

En prenant garde que certains acteurs de la commune comme les associations, les familles ou les habitants dans leur vie quotidienne servent de variable d’ajustement

Or, la priorité c'est tout d'abord et surtout

- d'optimiser la gestion du patrimoine communal,

- d'optimiser et de rationaliser la gestion des agents municipaux,

- de moderniser et de recentrer les missions de service public de la collectivité sur l'essentiel, sur le quotidien des Lescarien

- et de mettre en Ňďuvre un v√©ritable plan de r√©duction des charges √† caract√®re g√©n√©ral

C'est un objectif qui nous engage à tous, quelles que soient nos sensibilités, nos histoires et nos différences

‚ě°ÔłŹ Au regard des √©l√©ments comptables pr√©sent√©s et des r√©ponses apport√©es par la majorit√© municipale, notre groupe a vot√© contre le Budget Primitif 2020


Fin du Conseil Municipal à 23h45.

5 vues0 commentaire